Faire des photos c’est bien, les classer c’est bien, éliminer les déchets c’est bien mais, imprimer ses photos c’est encore mieux. Pourquoi ?

Faire des photos c’est garder un souvenir d’un moment que nous ne souhaitons pas oublié que ce soit d’une personne, d’un objet ou d’un lieu. Le numérique nous à rendu boulimique de photos c’est comme si nous souhaitions immortaliser tous les endroits, toutes les choses qui nous entourent de peur quelles disparaissent. Sur ce sujet il y aurait beaucoup de chose à dire, mais ce ne sera pas mon propos.

En recherchant des photos pour finir un travail (J'en reparlerais plus tard), je suis tombé sur des images que j'avais fait avec un de mes premiers appareille photo le 300D. Elle était destiné à la poubelle car elle ne présentait aucun intérêt. Comme je me forme a l'utilisation du logiciel RawTherapee je les aient travailler en noir et blanc pour voir avant de les jetées définitivement. Et là je suis rester sur les fesses en voyant les détails revenir dans les nuages et les hautes lumière.

Je doit encore enregistrer ma recette dans RawThérapee afin de la ressortir sur d'autres images .

image de la lune

Istres depuis le petit espace aménagé pour les camping-cars devant l'étang de berre. Corniche de suffrene

Donc pour faire une photo de la lune, un simple objectif 300mm, un ciel dégagé et un peut de patience.

Groupe de musique

Le centre social la farandole organisait sa traditionnel fête de quartier ou les habitants pouvaient et étaient invité à participer et partagé. Vivre ensemble quoi.

Au delà de la citation c'est un excellent livre à lire intitulé "De la servitude volontaire" écrit par Étienne de la Boétie.

C'est au détour d'un débat entre frangin sur le choix du candidat idéal pendant cette période de pré-élection qu'ils nomme volontairement primaire.

Sa position étant qu'on ne pouvais volontairement placé un dictateur librement aux pouvoirs, je n'était évidement pas d'accord avec lui et pour une fois ce n'est pas juste par principe.

La monté en puissance des nationalismes en Europe, de Trump au USA. Les perte de liberté au profit de plus de sécurité me ramène à ce livre.

J'en ai fait mon visuel du moment que je partage volontiers avec vous.

 

Visuel réalisé sur coreldraw avec une image texture en transparence et mode de fusion bruler.

Portrait de Étienne de la Boétie trouvé sur le net et vectorisé sous corel.

Police utilisé "Jaures" disponible sur fontsPlace.